Mon espace
Identifiant : Mot de passe : Mot de passe oublié

La procédure de la VAE

Share |

Le salarié doit tout d'abord mettre au point son projet professionnel et choisir la certification la plus adaptée. Lorsqu'il a effectué son choix, il doit effectuer une demande d'autorisation d'absence auprès de son employeur au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation. Elle doit préciser le diplôme, le titre ou le certificat de qualification demandé et indiquer les dates, la nature et la durée des actions de validation ainsi que la dénomination de l'autorité ou de l'organisme qui délivre la certification. Il existe un délai de franchise : le salarié qui a bénéficié d'une autorisation d'absence pour effectuer des actions de validation ne peut pas demander à la même entreprise une nouvelle autorisation dans le même but avant l'expiration d'un délai d'un an. Dans les 30 jours suivant la réception de la demande, l'employeur doit faire connaître par écrit sa réponse. Il ne peut pas refuser un congé mais a le droit de reporter l'autorisation de six mois au maximum à compter de la demande en fonction des impératifs auxquels il est confronté. Son refus doit être motivé par écrit. Le salarié peut toujours faire sa VAE en dehors de son temps de travail. Cela lui évite de faire une demande d'autorisation d'absence. Le salarié peut être accompagné dans sa démarche par la mission du DAVA (Dispositif Académique de Validation des Acquis) pour faire valider son expérience par un diplôme de la filière technologique et professionnelle (CAP, BEP, BP, bac professionnel ou BTS). Il existe des cellules régionales du gouvernement pour aider le salarié dans sa démarche. Exemple de lettre :

center>

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :