Mon espace
Identifiant : Mot de passe : Mot de passe oublié

Bien choisir sa formation continue : le cas Servair

Share |

La dernière matinale de la formation continue organisée par Centrale Paris executive education s’est déroulée le 14 octobre dernier autour du thème "Bien choisir sa formation continue : articuler formations sur-mesure et références catalogue pour optimiser le retour sur investissement". Servair est venu témoigner autour de sa propre expérience, sur la mise en œuvre d’une formation managériale.
« Notre objectif était de revisiter les formations managériales, en partant des compétences et en les alignant sur les besoins et la stratégie de l’entreprise », explique Patricia Fabry, responsable du développement managérial chez Servair. Comme de nombreuses entreprises, avec l’arrivée de la crise, Servair a défini de nouveaux objectifs pour assurer sa pérennité et son développement économique, juridique et social. « La nouvelle direction a souhaité engager de nouveaux chantiers intitulés "Servair demain", autour des questions d’opérations, d’alliances réseaux, d’offre commerciale et d’architecture », précise la responsable du développement managérial.
Le cursus mis en place par l’entreprise concernait 30 top managers, placés sous la responsabilité hiérarchique du Comité exécutif. L’objectif : les aider à accompagner le développement de Servair selon ces thèmes stratégiques.
Identifier ses besoins
Avant de se lancer dans une procédure d’appel d’offres auprès d’écoles de commerce et d’ingénieurs et de choisir Centrale Paris, Servair a mené un travail rigoureux. « Nous avons mené un état des lieux complet, note Stéphane Perreau, responsable formation chez Servair. Nous avons réfléchi à un référentiel de compétences communes, que nous avons traduit en objectifs pédagogiques, puis en besoins de formation. » Une démarche « indispensable en amont et très souvent menée par les entreprises qui travaillent sur ce type de projets », selon Florence Durand, directrice opérationnelle de Centrale Paris executive education.
Pour réaliser leur cahier des charges, les professionnels RH de Servair sont partis des catalogues et des formations sur étagère. « Cela permet de gagner un certain temps, c’est comme une offre vitrine. Et ensuite, on adapte les produits aux besoins spécifiques des entreprises », commente Florence Durand.
Rencontrer les formateurs
Sur le choix des intervenants, Servair a également demandé à Centrale Paris de pouvoir les rencontrer un par un. « Nous n’avions pas la prétention de disposer de connaissances exhaustives sur le sujet, explique Stéphane Perreau. En revanche, nous connaissions bien nos 30 directeurs, leur expérience, leur formation initiale, et donc, nous savions où mettre le curseur. » L’entreprise a ainsi écarté certains profils, très compétents, mais dont l’approche n’était pas forcément adaptée aux besoins spécifiques des futurs stagiaires. « Ces derniers ont peu de temps au quotidien pour acquérir des connaissances académiques et prendre du recul. Cette formation devait donc leur permettre d’acquérir ce type de connaissances, mais de façon synthétique avec un certain encrage dans le monde de l’entreprise », ajoute Stéphane Perreau. Des partenariats essentiels
« La mise en œuvre de cette formation entre Centrale Paris et Servair traduit bien le fait que plus personne ne peut réaliser seul l’accompagnement de la formation dans l’entreprise, commente François-Xavier Marquis, directeur délégué du Fafiec. On va arriver de plus en plus à des partenariats entre les Opca, les entreprises et les organismes de formation. » Car avec la réforme de la formation professionnelle en cours, les Opca ont aussi un rôle d’accompagnement prégnant. « Nous avons une capacité à mutualiser les bonnes pratiques, l’Opca apporte des services d’observatoire et d’études, appuie Yves Georgelin, directeur d’Agefos PME. Nous travaillons également beaucoup sur l’ingénierie financière. »
Des partenariats qui devraient s’inscrire de plus en plus dans le long terme, comme le souligne Christophe Passerieux, délégué territorial d’Opacalia Ile-de-France : « Les Opca évoluent, ils interviennent dans la stratégie RH, de plus en plus en amont, et pour créer des parcours sur le long terme. »
Brice Ancelin
Crédits photo : Fotolia.com

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :