Réforme : les 12 mesures qui vont transformer la formation professionnelle

Share |

C’est une réforme systémique que s’est engagé à faire le gouvernement. La ministre du Travail a annoncé une série de mesures pour transformer en profondeur le modèle de formation professionnelle français, jugé trop complexe et difficile d’accès pour les actifs.

Douze mesures ont été présentées le 5 mars 2018 par Muriel Pénicaud. La gouvernance et le financement de la formation vont être revus. Le « big-bang » voulu par l’exécutif se concrétise notamment par une évolution du CPF (compte personnel de formation) prévue début 2019, avec un abondement non plus en heures mais en euros.

Autres surprises : la création d’une agence nationale (France Compétences) pour réguler la qualité et le prix des formations ; et la mise en place d’une « cotisation formation professionnelle » (balayant ainsi les actuelles cotisation formation et taxe d’apprentissage) qui sera collectée par les Urssaf… et qui remet donc en question le rôle joué par les OPCA.  Ceux-ci deviendront des opérateurs de compétences qui continueront d’accompagner les entreprises dans la construction de leur plan de formation, mais qui auront aussi une mission de prospective sur les besoins en compétences de demain.

Découvrez tous les détails de cette réforme annoncée en lisant l’article de notre partenaire média Focus RH

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :