Mon espace
Identifiant : Mot de passe : Mot de passe oublié

La recommandation sociale a-t-elle un sens en formation ? Par Stéphane Diebold

Share |

La recommandation sociale est au cœur du 2.0… les membres d’une communauté sont influencés par le jugement de leur pairs. 55 % des utilisateurs de Facebook reconnaissent se laisser influencer par leurs « amis ». Et même le 1.0 a utilisé la recommandation sociale pour s’imposer. Amazon en a fait une marque de fabrique, en proposant des livres que d’autres ont aussi achetés, aimés ou regardés… En formation, la recommandation sociale n’a pas encore fait son entrée dans les entreprises… et, pourtant, l’apprendre ensemble a un sens. S’agit-il d’une fausse bonne idée ou d’une vraie bonne question ? Qu’est-ce que la recommandation sociale peut amener à la formation ?

La recommandation sociale s’inscrit particulièrement bien dans les différentes politiques d’individualisation de la formation. Pour faire des apprenants des acteurs de leur formation, il faut les informer pour les aider à choisir. Les outils d’information fonction de l’offre ne sont plus suffisamment efficaces. Traditionnellement, l’avis des experts-sachant était suffisant pour accompagner le choix, mais avec l’émergence de la disruption, la perte de visibilité des connaissances et des compétences, la recommandation sociale devient un outil au moins aussi pertinent pour explorer le domaine des possibles. Si d’autres apprenants dans la même situation, ont trouvé une bonne solution pourquoi se priver de leur expérience ?

 

Les apprenants parlent aux apprenants.

L’individualisation sans un environnement décisionnel, c’est la liberté sans la capacité de l’exercer. La recommandation sociale est un premier pas vers cette émancipation de l’apprenant, lui donner les outils de sa propre décision. Peu importe la recommandation, déclarative ou calculée, la recommandation est une réponse à l’individuation des apprenants. Le potentiel est là, alors qu’est-ce qui fait défaut ?

 

La socialisation de l’outil. 

Un outil n’a de valeur que s’il fait société. Le 20ème siècle a socialisé les outils de pilotage autour d’indicateurs comme les catégories socio-professionnelles, les localisations géographiques, le sexe, les métiers… tous ces indicateurs classiques avaient pour ambition une politique égalitaire de la formation en entreprises. Avec la fin du siècle précédent, et la montée en puissance de la formation en fonction de la demande, les apprenants ne se reconnaissent plus dans ces agrégats trop génériques, ils veulent du « One to one », qu’on s’intéresse à leur histoire personnelle ainsi qu’à leur projet… Et cela se traduit par deux conséquences complémentaires : la remise en cause de l’avis des professionnels de la profession et l’émergence d’une écoute de pairs à pairs. La recommandation sociale est une validation ouverte : quels sont les bons formateurs, les bonnes formations,… ? Un tripadvisor de la formation autour d’un nouvel écosystème qui laisse la place centrale à l’avis des usagers et non plus des seuls experts de l’expertise.

 

Que rajouter d’autre ? Au fond le choix est assez simple… soit on ne fait rien de cette nouvelle donne, et cela signifie qu’on laisse les GAFAM, entreprises privées, socialiser la donnée formative ; soit, le corps sociétal construit un référentiel, un progrès social qui mettent en perspective ce qui pourrait faire progrès et qui pourrait faire société. La recommandation pose la question du devenir de l’autorité en formation… On comprend les réserves de ceux qui portent une telle interrogation… peut-être une recommandation… utiliser le pairs à pairs pour nourrir un tel questionnement et faire en sorte que la formation devienne collaborative.

 

A propos de l'auteur

Stéphane Diebold a mis son expérience au service de l’innovation pédagogique et de la performance en entreprise, au sein de TEMNA dont il est le fondateur depuis 2003. Associatif, il a assumé des responsabilités dans une dizaine d’association, essentiellement formatives, et est aujourd’hui président fondateur de l'AFFEN (Association française pour la Formation en entreprise et les Usages numériques). 

à lire également

Dans la même rubrique

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :