L’indispensable formation des managers intermédiaires

Share |

Souvent issus de la promotion interne, les managers intermédiaires se retrouvent pris entre le marteau et l’enclume ; entre leurs anciens collègues devenus collaborateurs et la direction. Une position délicate qui doit s’accompagner d’une formation adéquate. L’objectif : aider ces managers à endosser ce nouveau rôle dans des conditions favorisant réussite et performance.
« Les managers intermédiaires sont généralement de bons techniciens, commence Françoise Poupio, fondatrice de Man & O Management. Ils affichent une bonne connaissance de leur métier et de l’entreprise. » Ce qui leur vaut justement d’être promu sur ce type de poste en interne. Une promotion qui ne s’accompagne que trop peu souvent d’une formation adaptée. « Mais le management, c’est un métier. Ça s’apprend, insiste la dirigeante. Il s’agit de former, faire monter ses équipes en compétences, les développer. »
Les managers intermédiaires doivent aussi adapter une nouvelle posture. « On leur demande des résultats, des reportings », appuie Françoise Poupio. Sylviane Langlais, coach, consultante formatrice, spécialisée dans le conseil en image, ajoute : « Ils peuvent rencontrer des difficultés pour passer de l’empathie à l’autorité. » En résumé, ils doivent adopter une nouvelle posture.
Un travail sur l’image…
Une nouvelle posture qui leur demande déjà de prendre de la distance vis-à-vis d’eux-mêmes. « Une formation à l’image les aidera à reprendre les fondamentaux et à répondre aux question essentielles : "Quelles sont mes valeurs, mes qualités, mes compétences ? Comment je parle de moi de façon professionnelle ?" », explique Sylviane Langlais. « En termes d’image, le 360° est aussi un bon moyen d’obtenir ces information », précise la formatrice. Le stagiaire apprend alors à accentuer telle ou telle partie de sa personnalité, d’un point de vue visuel.
Concrètement, « on explique d’abord les bases des techniques d’écoute, puis l’on passe à la pratique, avec des mises en situation. Il s’agit d’apprendre à observer ses propres attitudes, ses gestes », note Sylviane Langlais.
Une façon pour les managers intermédiaires de gagner en aisance, en confiance et d’asseoir ainsi leur fonction et leur personnalité. « En changeant à doses homéopathiques l’extérieur, l’intérieur en est modifié », image la formatrice.
… et les compétences
Mais, pour réellement développer ces managers, la formation à l’image seule ne suffit pas. Il faut aussi travailler sur les compétences : développer l’aisance dans la prise de décision, le recadrage, l’accompagnement et le développement de ses collaborateurs.
« Dans ce type de formation, on part justement de ce qui est attendu d’un manager, de façon générique, note Françoise Poupio. Puis, nous analysons les différentes situations déjà rencontrées sur le terrain ; une étape importante pour le succès de la formation. » Ensuite, à nouveau les jeux de rôle, la mise en situation avec, si nécessaire, la vidéo à l’appui pour mieux prendre du recul. « On reprend les points théoriques et on voit comment les adapter sur le terrain », note la dirigeante.
Les stagiaires participent à des prises de décision et, à mesure qu’ils avancent dans les simulations, gagnent en confiance. « Moins ils vont se tromper et plus ils vont avoir confiance en eux, relève Françoise Poupio. Ils subiront alors moins de stress et gagneront en rapidité dans leurs prises de décisions. »
Brice Ancelin
http://www.conseil-en-image.com
http://www.fp-maneo.com

à lire également

Dans la même rubrique

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :