Bilan de compétences, mode d'emploi

Share |

Procédure : Le salarié doit commencer par choisir l'organisme prestataire qui effectuera le bilan de compétences. Il doit se procurer la liste des prestataires agréés auprès du

Procédure :
Le salarié doit commencer par choisir l'organisme prestataire qui effectuera le bilan de compétences. Il doit se procurer la liste des prestataires agréés auprès du Fongecif ou bien l'OPCA auquel dont dépend l'entreprise. Les intérimaires doivent s'adresser au [FAF-TT (Fonds d'assurance formation du travail temporaire) . Le salarié doit ensuite adresser à son employeur une demande d'autorisation d'absence 60 jours avant le commencement du bilan de compétences. Elle doit préciser les dates de début et de fin du bilan et le nom de l'organisme choisi. Dans 30 jours suivant la réception de la demande, l'employeur doit faire connaître par écrit à l'intéressé son accord ou les raisons justifiant un report de l'autorisation d'absence. Le salarié bénéficiaire du bilan de compétences peut demander une demande de prise en charge des dépenses afférentes au congé (rémunération, frais de bilan) à un organisme collecteur. Un bilan de compétences ne peut être réalisé dans le cadre du congé bilan de compétences qu'après la conclusion d'une convention tripartite entre le salarié bénéficiaire, l'organisme prestataire de bilan de compétences et l'organisme collecteur paritaire agréé. Déroulement du bilan de compétences :
Le bilan de compétences se déroule en trois phases qui répondent à des objectifs précis.
La phase préliminaire analyse la nature des besoins du demandeur et l'informe des conditions de déroulement du bilan de compétences et des techniques mises en oeuvre.
La seconde est une phase d'investigation, pendant laquelle le salarié est soumis à toutes les questions destinées à déterminer ses motivations et aptitudes. Cette phase ne doit pas porter atteinte au respect de la vie privée.
La dernière étape est la synthèse, l'analyse de l'investigation.Elle s'élabore sous forme d'entretiens individuels. Ce bilan est confronté au projet professionnel ou de formation pour définir les directions à prendre. Cette dernière phase s'achève par la rédaction d'un document de synthèse confidentiel. Il détermine les compétences et aptitudes du bénéficiaire au regard des perspectives d'évolution envisagées, les éléments du projet professionnel et ses principales étapes.
Afin de protéger le bénéficiaire du bilan de compétences, le document de synthèse est sa propriété exclusive.Il ne peut être communiqué à un tiers qu'avec son accord. Les prestataires, qui réalisent les bilans, ont l'obligation de détruire toutes les informations qui leur ont servi, sauf demande écrite du bénéficiaire fondée sur la nécessité d'un suivi de sa situation , dans cette hypothèse, elles ne pourront être conservés plus d'un an. Les prestataires sont par ailleurs tenus au secret professionnel.

RECHERCHER UNE FORMATION


Recherche guidée thématique

Recherche par thème :